10 Conseils pour Réussir un Blind Test

Vous avez déjà au moins une fois aperçu le jeu du Blind Test.

Le but de ce jeu est très simple : la première personne qui reconnait le morceau diffusé fait remporter un point à son équipe.  Ce jeux musical peut être réalisé comme animation de mariage par exemple. Un DJ pour mariage est tout à fait en mesure d’animer ce jeu et proposer les musiques adaptées. Voici quelques conseils pour réussir votre Blind Test.

Conseil N°1 : Trouvez un registre musical à votre Blind Test

Il est préférable de se limiter à un registre musical pour créer une unité à votre Blind Test. Éventuellement, vous pouvez proposer un registre musical par manche pour donner un peu plus de chances aux participants.

Voici quelques exemples :

  • Années 80
  • Disco Funk
  • Films et séries
  • Chansons Françaises
  • Pop Rock

Conseil N°2 : Trouvez un cri pour buzzer

Demandez aux équipes de trouver un cri original pour buzzer. Avant de commencer la partie, testez les cris des équipes.

Conseil N°3 : Définissez des manches

Donnez une dynamique au Blind Test en créant des manches qui motiveront les équipes.

  • L’échauffement : deux morceaux pour tester les équipes
  • La Première Manche
  • La Revanche
  • La Finale : Si la première équipe a remporté la manche et la seconde équipe la revanche.
  • La Super Finale : la partie joker, la victoire est remise en jeu sur cette ultime manche.

Prévoyez 3 à 5 morceaux par manche (toujours un nombre impair) pour éviter de faire retomber l’ambiance.

Conseil N°4 : Formez des équipes équitables

Il y a toujours des connaisseurs qui reconnaissent un morceau dès les premières notes. Repérez-les et n’hésitez pas à reformer les équipes dès le début. Cela évitera de plomber le jeu en quelques instants. Si vous connaissez bien les participants, répartissez équitablement ceux qui « jouent pour jouer » et ceux qui « jouent pour s’amuser ».

Filles contre Garçons : la rivalité hommes / femmes se prête bien à ce jeu.

Conseil N°5 : Proposez des accessoires

Par exemple, pour le thème Disco Funk, prévoyez des perruques pour les participants.

Conseil N°6 : Variez le niveau de difficulté

Corsez un peu le jeu par moment car un Blind Test trop facile n’est pas motivant pour les équipes et pour les spectateurs.

Conseil N°7 : Souffler n’est pas jouer

Lorsque la réponse a été soufflée par un spectateur, le point est rejoué.

Conseil N°8 : Jouez le rôle d’arbitre

En cas de contestation ou de soufflage que vous n’avez pas repéré, ne vous laissez pas influencer et arbitrez avec autorité et humour.

Conseil N°9 : Coupez la musique dès qu’une équipe a buzzé

Cela est important pour éviter que l’équipe profite de quelques secondes supplémentaires du morceaux qui peuvent être décisives.

Conseil N°10 : Imaginez des variantes au Blind Test

Proposez des variantes originales au Blind Test classique. Voici quelques exemples :

  • Blind Test Karaoké : les musiques diffusées sont des versions instrumentales (sans les paroles)
  • Blind Test Sifflé : un participant doit faire deviner un morceau à son équipe en le sifflant. L’exercice n’est pas simple et la pression de l’équipe peut provoquer quelques fous rire
  • Blind Test Trafiqué : les morceaux diffusé sont ralentis ou accélérés
  • Blind Test Franglish : les paroles de morceaux internationaux célèbres sont traduites en français. C’est parfois très surprenant