10 questions pour choisir son DJ

En préambule à cet article, j’imagine que vous avez déjà réalisé une présélection des animateurs ou DJs selon les recommandations de votre entourage, la qualité du flyer ou du site internet : clarté des informations, arguments et promesses attractives, apparence professionnelle.

Cet article vous propose quelques questions essentielles qui vous aideront à sélectionner le bon animateur ou DJ pour votre événement. Ces questions peuvent être en partie posées lors du premier contact et développer lors d’un entretien plus approfondi avec le prestataire qui vous a donné une première bonne impression.

1- Comment avez-vous l’habitude de pratiquer ?

Cette première question ouverte et générale donne l’occasion au prestataire de présenter sa manière de pratiquer ses animations. Les premiers éléments recueillis vous donne une première idée de la catégorie d’animateur :

  • Animateurs de jeux : à éviter car la musique reste une composante essentielle. Si vos invités s’amusent en première partie, ils risquent de déchanter pour la partie dansante.
  • Animateur musical / DJ : vous êtes sur la bonne voie pour une animation dansante et festive. Reste l’expérience qui est une composante importante.
  • Un peu des deux précédentes : approfondissez pour découvrir quelle catégorie l’emporte.

En général, un animateur expérimenté n’a pas de difficulté pour se catégoriser lui-même et présenter de manière claire le détail de ses prestations.

2- Combien d’années d’expérience ?

Cette question essentielle vous aidera à retenir les prestataires les plus expérimentés. Ces derniers ont acquis un savoir faire pour coordonner les surprises et les jeux, gérer les inattendus et relancer l’ambiance.

En général, leur collection de morceaux se perfectionne au fil des années pour multiplier les styles et garantir la disponibilité de morceaux indispensables à l’ambiance.

N’hésitez pas à demander un extrait audio, photos ou vidéos des précédents événements.

3- Quels styles de musique avez-vous ? Des adaptations sont-elles possibles ?

Ce n’est pas la quantité de morceaux qui compte, mais la qualité de la sélection et la diversité des styles. Intéressez-vous à la capacité de l’animateur à enrichir en permanence sa collection avec des tubes actuels. Soyez direct en demandant des titres de morceaux précis qui vous intéressent et appréciez ainsi la culture musicale ou l’ouverture d’esprit de votre interlocuteur.

Vérifiez la disponibilité de morceaux en rapport avec votre thème ou vos préférences. Le prestataire doit faire preuve d’écoute et de conseils.

4- Quels équipements son et lumière apportez-vous ?

Même si vous n’êtes pas connaisseur, assurez-vous que le prestataire dispose de matériel professionnel et d’une puissance de son suffisante par rapport à la taille de la salle. Pour vous donner un ordre d’idée, une puissance sonore inférieure à 300-400 watts est un peu juste pour une salle qui accueille 100-150 personnes. Le choix des lumières est également important par rapport au type d’événement. Les effets type flash ou stroboscope sont susceptibles de gêner vos invités. La machine à fumée est passée de mode.

Vérifiez également que le prestataire peut fournir des micros (avec ou sans fil) pour les discours et les surprises de vos invités. Apportent-ils d’autres accessoires comme le vidéo-projecteur et sa toile…

5- Du matériel de secours est-il prévu ?

Les animateurs expérimentés prévoit du matériel de secours (amplificateur, table de mixage ou lecteur, fusibles…) pour pallier à un souci technique. Par exemple, un amplificateur grillé plombera votre soirée si il n’y en a pas un autre en secours.

6- Combien de temps vous faut-il pour vous installer ?

A l’exception des orchestres, il faut compter entre 60 et 90 minutes pour une disco-mobile pour s’installer et tester les sons et lumières. Assurez-vous que l’animateur arrivera suffisamment en avance pour épargner à vos invités un étalage de matériels ou des tests acoustiques. Normalement, le montage et démontage ne font pas l’objet de supplément de coûts.

7- Avez-vous une limite horaire ?

Sans contrainte horaire imposé par le lieu d’événement, un animateur doit vous emmener jusqu’au bout de la nuit sans limite horaire ou supplément tarifaire.

8- Etes-vous Professionnel ?

Si vous faites appel à un DJ non déclaré ou une personne qui utilise un status non approprié (association 1901 ou intermittent du spectacle), vous encourrez des risques d’amende et d’emprisonnement.

Législation mise à part, un professionnel vous donne des garanties de sérieux avec :

  • un contrat de prestation écrit et signé (détail du service, des points logistiques et des modalités de paiement)
  • un règlement sur facture
  • une assurance en cas d’incidents (chute d’enceinte ou de lumières sur un invité, risques électriques…)

Sur les sites internet, consultez la rubrique « mentions légales » pour vérifier qu’il s’agit bien d’un professionnel (information sur l’entreprise comme le N° de SIRET ou SIREN…).

Aujourd’hui, il est très simple pour quiconque de créer un statut d’auto-entrepreneur. Votre jugement doit donc porter sur les compétences du prestataire.

L’animation de soirée ne se limite pas à allumer tout un arsenal de lumières et lancer des musiques à plein volume. Elle relève d’un savoir faire et d’un savoir être qui s’acquièrent avec l’expérience.

9- Pouvons-nous prendre un rendez-vous ?

Ce rendez-vous téléphonique ou physique a pour objectif de prendre le temps d’échanger sur vos goûts et sur le déroulement de votre événement. Si le prestataire ne vous propose pas spontanément ce rendez-vous, méfiez-vous. S’il refuse, vous pouvez l’écarter de votre sélection.

Lors de ce rendez-vous de minimum une heure, le prestataire devra faire preuve d’écoute, vous conseiller et vous présentez sa collection de morceaux (avec la possibilité de des écouter). Cela permet d’échanger notamment sur vos goûts musicaux et l’organisation de l’événement.

10- Quels sont vos tarifs ?

Validez avec le prestataire le détail des tarifs proposés. Assurez-vous qu’il n’y a pas de surcoûts imprévus.

Méfiez-vous des prestations « low cost ». Comme dans tous les domaines, la qualité a un prix. Lorsque vous choisissez le menu pour votre événement, vous n’avez probablement pas envisagé l’option Pizza pour tout le monde.