Les mauvais sons…

Les mauvais sons ont toujours tort

Un mauvais morceau aura des conséquences désastreuses sur l’ambiance et fera fuir les danseurs. Même le dernier son qui vient de sortir n’échappe pas à cette règle.

Difficile de qualifier un « bon son ». Voici quelques pistes pour les identifier :

  • Leur rythmique est riche et le tempo est ni trop lent, ni trop rapide
  • Ils ont pénétré les mémoires collectives et font danser un public large
  • Ils fédèrent et rassemblent